Actu Kwankoaffiliation

Tout ce que vous devez savoir sur le déploiement d’ITP 2.0 de Safari

safari itp tracking

Vous avez du remarquer la masse d’informations sur la sortie imminente du déploiement de Safari ITP (Intelligent Tracking Prevention) 2.0 d’Apple pour iOS12 et macOS Mojave au 4e trimestre. Ce déploiement était pourtant déjà annoncé depuis fin 2017, c’est pourquoi, chez Kwanko, nous avons déjà commencé à améliorer notre technologie, pour limiter tout impact éventuel que cela pourrait avoir sur notre activité.

D’abord, c’est quoi l’Intelligent Tracking Prevention (ITP) de Safari et dans quelle mesure cela peut affecter le tracking de nos performances ?

L’objectif principal est de donner bien plus de confidentialité et de contrôle à l’utilisateur. Tel est le but premier. Pour résumer, il impose des restrictions sur les cookies, selon la fréquence de visite qu’a un utilisateur sur un site qui les a déposés. C’est l’objectif essentiel.

Mais, pour la communauté qui utilise le marketing d’affiliation, l’ITP peut représenter un nouveau défi, car il peut avoir une incidence sur la façon dont nous trackons le parcours client et les conversions.

L’ITP évolue tout le temps, donc il y aura encore d’autres changements en perspective. Pour le moment, ce que la version 2.0 a changé par rapport à l’ancienne version, en l’occurrence ITP1, c’est le retrait de la durée de 24 heures pendant laquelle un pixel d’une tierce partie peut accéder aux cookies. Ce qui veut dire qu’une fois le lancement d’ITP 2.0, le tracking habituel ne marchera plus du tout, étant donné que nous serons tous signalés comme trackers. En plus, les cookies existants seront purgés après 30 jours, s’il n’y a pas de nouvelle interaction « réelle » avec l’utilisateur.

Passons au deuxième gros changement : s’il détecte une « tracker collusion » avec des redirections, pour identifier l’utilisateur via plusieurs trackers, il bloquera aussi cette information. En pratique, lorsqu’un utilisateur cliquera sur la publicité d’un annonceur via la plateforme Kwanko, comme toujours, il sera d’abord redirigé sur le tracker de Kwanko et seulement ensuite sur le site de l’annonceur. Avec cette restriction, cette fonctionnalité empêchera les cookies d’être déposés ou lus sur le navigateur d’un utilisateur lors des redirections de tracking.

En d’autres termes, s’il y a des redirections par clic vers notre domaine, nous verrons que la dernière redirection comme référent et non la source affiliée d’origine.

Le troisième changement s’appelle Origin-Only Referrer. Il tronque à peu près les URLs de référence jusqu’au domaine racine. Ce qui veut dire que si une redirection venait de publishersite.com/article elle arriverait à destination en tant que publishersite.com uniquement, sans plus d’information que cela.

Comme le précise le rapport, il ne s’agit que pour le moment des versions mobiles et PCs de Safari. Même si le navigateur de PC Safari est assez peu utilisé comparé à d’autres navigateurs, pour le domaine du Mobile, c’est juste énorme si on tient compte de la quasi-totalité des appareils Apple sur le marché. Donc, il ne faut pas prendre ce sujet à la légère.

Que peut-on y faire ?

Nous devons effectuer quelques changements sur nos tags de tracking. Mais en résumé, l’ITP 2.0 ajoute un pop up à l’implémentation de WebKit pour l’accès API au stockage. Ainsi, si l’utilisateur autorise l’accès, son choix est maintenu.

Voici un exemple qui vous montre à quoi ressemblerait le pop up :

Message d'invite d'exemple d'itp Safari

Cette fenêtre d’avertissement s’affiche en cas d’utilisation de l’accès API au stockage pour permettre à l’utilisateur de confirmer son consentement. Si un tag tiers JS essaye d’écrire un cookie sans cette API (la méthode traditionnelle), la fenêtre de notification ne s’ouvrira pas. MAIS, si ce tiers est considéré comme « tracker », son cookie sera « partitionné ».

Nous avons quand même un cookie avec une durée de vie de 30 jours, mais si l’utilisateur continue d’interagir sur le site, ce que Safari considèrera comme une interaction « réelle » avec notre nom de domaine, il sera maintenu pendant 30 jours supplémentaires. Sinon, il l’efface automatiquement.

On peut trouver toutes les explications juste ici à la source.

De plus, nous avons déjà une méthode “cible” de tracking que nous sommes en train d’adapter à ces nouvelles exigences et qui sera prête pour le lancement de la nouvelle version de Safari.

Si vous avez des questions ou des doutes, n’hésitez pas à nous contacter.

Tags : affiliationkwankosafaritracking cross-device
Rui Nunes

The author Rui Nunes

Head of Digital

Leave a Response