Booster campagnes emailing

Nous recevons tous beaucoup d’emails. Beaucoup trop ? En réalité beaucoup trop de mauvais emails. Que ce soit dans un cadre professionnel ou personnel, la décision de prêter attention à un message se prend en quelques secondes. Choix de l’objet, du destinataire, fréquence d’envoi, mise en page du contenu… tout s’interprète de manière consciente et inconsciente dans la tête de vos prospects. Or, il existe de multiples décisions possibles : désabonnement, signal de l’email en spam, suppression, ouverture puis suppression, ouverture puis remise en mode “non lu”, transfert à un autre compte, ouverture puis clic ou conversion, etc.

Dans une campagne d’emailing, il faut avant tout miser sur la qualité pour augmenter vos KPIs clés comme le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture, le taux de clic et le taux de conversion. Des KPIs qui peuvent être améliorés grâce à nos conseils pratiques pour booster la réussite de vos campagnes d’emailing.

Maîtrisez l’art du ciblage efficace

Quoi de plus agaçant que de recevoir une publicité pour un produit déjà acheté, un service qui n’a rien à voir avec ses besoins ou une invitation pour un événement auquel vous venez justement de vous inscrire ? Ces erreurs pourraient pourtant être facilement évitées avec une stratégie adaptée et un peu de cohérence.

Tout commence par le ciblage. Savoir à qui parler pour savoir quoi dire et surtout comment le dire. Même pour un produit identique, on ne s’adresse pas à un jeune adulte de la même manière qu’à un cadre dirigeant de 50 ans ou à une blogueuse débutante. C’est toute la raison d’être des buyers personas : des portraits robots personnalisés qui correspondent à des segments de votre base de données. Selon vos besoins, nourris par le fruit de l’expérience, de vos données internes et d’un travail de recherche et d’analyse précis, vous devez être capable de découper vos users en groupes homogènes. Travailler par segment permet de délivrer le bon message au bon moment et sur le bon appareil.

Soyez vendeur : faites simple et court

La réussite d’un email promotionnel se joue dès sa réception. Le choix du wording qui désigne le destinataire et celui du sujet ont un impact très significatif sur vos taux d’ouverture. Soyez distinctif et faites court. C’est comme en journalisme : il faut un titre puissant pour donner envie de lire l’article. Pensez aussi à ceux qui vous lisent depuis un mobile. Les objets ou les noms à rallonge ne font pas bon ménage avec les petits écrans. Une fois ouvert, un email promotionnel n’est pas une notice administrative ou un roman. Réduisez le nombre de mots, travaillez vos titres et intertitres, mettez de la couleur et créez un template qui soit attractif, tant sur la mise en page que sur le rendu global. Pour être efficace, votre kit d’email marketing doit être vendeur. Pensez à mettre en avant un produit phare avec un avantage prix, le top des ventes ou une nouveauté particulière. Côté prix, les promotions exceptionnelles et les bons plans exclusifs et à courte durée de vie sont toujours très impactants, tout comme le code de promotion qui offre le double avantage de suivre et mesurer son utilisation tout en incitant à l’achat. En un coup d’oeil, l’internaute doit comprendre votre message et pouvoir interagir immédiatement. Enfin, gardez en tête que la grande majorité des emails sont ouverts depuis un mobile. Créez donc vos gabarits pour un smartphone, faites des tests et seulement ensuite adaptez au format ordinateur ou tablette.

Testez votre contenu

L’A/B testing se démocratise pour les sites web, mais on a tendance à oublier que c’est également un outil très efficace pour l’emailing. Le principe est simple : vous créez deux versions légèrement différentes d’un même contenu qui est envoyé de manière aléatoire. La moitié va recevoir la version A et l’autre moitié, la version B. Selon les interactions et les impacts comportementaux, vous pouvez ainsi juger de manière statistiquement éprouvée si votre changement est pertinent et si votre hypothèse est confirmée.

Dans le cadre d’une campagne d’emailing, il est fortement encouragé de tester votre contenu, votre mise en page, mais aussi votre objet. Une manière très simple et très efficace de faire les ajustements nécessaires pour augmenter vos taux de clics, vos interactions et vos taux de conversion. Plus vous testez, plus vos campagnes seront efficaces.

Envoyez au bon moment

La réussite d’une campagne d’emailing tient aussi au facteur temps. Il est possible de déterminer le jour d’envoi optimal selon les comportements précédents et les données partagées sur vos segments. Intégrer ce facteur temps dans votre saisonnalité permet d’anticiper au mieux la création de votre contenu et la mise en avant de vos promotions sur l’ensemble de vos outils. Au niveau de la fréquence, il faut trouver l’équilibre selon vos analytics et la bonne analyse de vos données. Trop souvent, c’est le risque d’une overdose et d’un désabonnement. Pas assez, c’est le risque de tomber dans l’oubli. Dans les deux cas, vous compromettez l’image de votre marque et la réussite de vos campagnes.

Un email bien construit est donc une subtile combinaison entre fond et forme, et entre technicité, big data et design. Si la mobilité a transformé les usages de l’email marketing, les fondamentaux sont les mêmes. Un kit email bien construit reposera toujours sur une bonne analyse des données, un code HTML optimisé et un design respectant l’équilibre visuel entre images et contenu textuel. Avec un message adapté à votre cible, à son cycle temporel et à ses habitudes de consommation, vos campagnes d’emailing vont alors très vite booster vos conversions !

Vous avez une campagne d’emailing à relayer ? Contactez alors notre notre équipe commerciale !

Tags : a/b testingciblagecontenuemailingkpis
Anaïs | Kwanko

The author Anaïs | Kwanko

Leave a Response