publicité native

La publicité native, ça vous parle ? Le branding est un levier indispensable dans toute campagne marketing. Votre image et votre territoire de marque impactent durablement l’expérience client, véhiculent des valeurs fortes et confirment un positionnement différenciateur. Le branding doit être cohérent et cross-device. Applications mobiles, email marketing, affiliation, réseaux sociaux… partout où votre logo est présent, l’univers communicationnel doit être reconnaissable. Mais cela ne veut pas dire que vous devez être seul à communiquer au sein de votre branding. Faire venir des annonceurs dans un branding fort est également un moyen de monétiser votre audience, tout en répondant aux besoins de vos lecteurs. Et c’est justement la force et le rôle de la publicité native.

La publicité native : retour aux fondamentaux

Il s’agit d’une forme de publicité qui s’intègre parfaitement dans un contenu existant proposé par un éditeur tiers. On la retrouve généralement sur les sidebars ou les footers des sites web sur desktop, et au milieu ou à la fin des pages sur mobile. Elle peut également s’intégrer au sein d’applications mobiles ou de newsletters.

On la dit native, car c’est une publicité qui prend la forme et le design du contenu éditorial afin de se fondre dans la masse. Elle n’induit toutefois pas le lecteur en erreur, car la mention « contenu sponsorisé » ou « publicité » est toujours visible. La grande force de la publicité native réside dans le fait qu’elle ne soit pas intrusive, contrairement aux bannières ou aux pop-ups qui interrompent constamment la lecture et l’expérience utilisateur.

Enfin, elle est hautement personnalisée, car son contenu s’affiche uniquement sur des supports ayant un lien affinitaire avec le lecteur. L’annonceur définit ses critères à l’avance (paramètres sociodémographiques, habitudes de consommation, lectorat, etc.) et sa publicité apparaîtra sur des sites tiers selon les requêtes des internautes ou les contenus affichés. Ce qui fonctionne pour un site fonctionnera aussi pour une newsletter ou une application.

Le but est donc de faire de la publicité sans que cela ne ressemble à de la publicité.

Les avantages de la publicité native

La publicité native constitue un levier de performance très efficace pour les annonceurs, mais également pour les éditeurs qui peuvent monétiser leur audience sans nuire à l’expérience proposée.

Parce qu’elle s’adapte à tous les contenus et à tous les outils, elle est capable de toucher les personnes cibles quel que soit le device utilisé. Site web marchand, blog, site d’actualités, campagne emailing, applications mobiles… la publicité native est polymorphe et accompagne les prospects à toutes les étapes de leur conversion. Et demain, avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée, elle pourra être encore plus interactive et engageante.

Elle demande peu de ressources à produire et peut contourner la plupart des bloqueurs de publicité. En ce sens, c’est une stratégie ROIste très impactante qui augmente le taux de conversion et qui est très facile à mettre à jour. Un nouveau produit ? Une nouvelle offre ? Une promotion spéciale ? Votre contenu se répercute presque immédiatement sur toutes les plateformes.

Pour l’éditeur, c’est naturellement une option de monétisation intéressante. Chaque typologie de contenu peut ainsi contenir une ou plusieurs publicités (contenu gratuit comme contenu premium). C’est une bonne pratique pour échanger du trafic avec des sites partenaires et des sites tiers, tout en maximisant votre inventaire (newsletters, in feed, in read, pied d’article, etc.).

Comment utiliser la publicité native dans votre stratégie de branding

Bien utiliser la publicité native nécessite un minimum de structuration pour un maximum de potentiel. Une stratégie qui se déroule en trois temps :

Valorisation des espaces disponibles

Vous devez identifier et cartographier les zones sur vos outils qui seront susceptibles d’accueillir de la publicité native. Par exemple, sur votre site web : quelles sont les pages qui génèrent le plus de trafic ou celles qui convertissent le plus ? Avez-vous des landing pages particulières ou des contenus premium qui sont attendus par votre audience ? Envoyez-vous des newsletters qui pourraient aussi recueillir de la publicité native ? Faire l’inventaire de vos espaces est la première condition pour bien organiser un contenu tiers dans votre branding.

Connaître les attentes des lecteurs et visiteurs 

Chaque site ou blog dispose généralement d’une audience qui a des caractéristiques sociales homogènes. Un site de cosmétique s’adressera à une cible différente d’un blog sur les voyages ou sur la technologie. Connaître ses visiteurs est donc très important, car ce sont ces données qui vont permettre de faire le bon match avec un annonceur.

Imposer ses conditions 

Une publicité complotiste sur un site d’actualités réputé ? Une publicité pour un hamburger sur un site végétarien ? Pour éviter des situations qui peuvent s’avérer gênantes, tant pour vous que pour vos lecteurs, vous devez avoir un contrôle sur ce qui sera publié. Cela peut être en lien avec votre ligne éditoriale (pas de publicité liée à la chasse sur un site écologiste par exemple), ou encore des thématiques ou des annonceurs à blacklister, car non conformes aux valeurs véhiculées par le contenu. C’est parce que la publicité native est cohérente avec le branding qu’elle est efficace.

Bien utilisée, la publicité native apporte une vraie plus-value. Parce qu’elle est en lien avec les habitudes de consommation et les attentes des utilisateurs, elle contribue à faire passer les bons messages au bon moment et sur les bonnes plateformes. Le tout, sans interruption et sans frustration. Un levier de marketing gagnant-gagnant pour tous.

Notre équipe Kwanko peut vous accompagner dans la mise en place de publicité native ! Consultez nos offres et contactez notre équipe d’expert pour plus d’informations.

Tags : app mobilebrandingcampagne marketingemailingnewsletterpublicité nativeROIROIstetaux de conversion
Ana | Kwanko

The author Ana | Kwanko

Leave a Response