réalité augmentée -publicité-mobile

Présente depuis quelques années dans notre environnement numérique, en particulier depuis le succès majeur du jeu Pokémon Go, la réalité augmentée se démocratise peu à peu autour de nous. Technologie qui consiste à superposer des contenus virtuels (animés ou non) sur une image réelle à travers une application pour tablette ou téléphone, la réalité augmentée permet aux marques de communiquer différemment et de créer des services à forte valeur ajoutée. Si les applications natives sont déjà très actives pour tester votre nouvelle décoration, visualiser une nouvelle voiture ou choisir le meilleur tatouage sur votre corps, la réalité augmentée offre également de nouvelles perspectives sur le plan promotionnel. Une manière de renforcer la connexion entre mobilité et utilisateur, de créer des campagnes innovantes pour votre offre et de rafraîchir votre image de marque.

La publicité mobile en co-branding

S’il est de plus en plus facile de créer sa propre application de réalité augmentée grâce à l’évolution des technologies, il existe toutefois d’autres options à évaluer. Comme dans le marketing traditionnel, le co-branding est un levier intéressant : en rejoignant une application existante, certaines marques qui ont des audiences proches peuvent ainsi joindre leurs forces pour plus d’impact et des investissements limités.

C’est par exemple le cas aux États-Unis, avec la marque de soda Mountain Dew qui s’est associée à la franchise télévisuelle “The Walking Dead” pour une application de réalité augmentée permettant de voir ces fameux zombies dans un environnement réel. Un deux-en-un qui associe les deux marques pour une expérience ludique surfant sur la culture populaire.

Une approche qui pourrait fonctionner avec d’autres marques,  comme, par exemple, l’électroménager et des recettes de cuisine, une gamme de voitures et une marque d’essence, une chaîne d’hôtels et un transporteur aérien, etc.

La rencontre du print et du mobile

Malgré la croissance du digital, le papier n’est pas encore mort, bien au contraire. Et avec la réalité augmentée, il peut même se réinventer. À partir d’une campagne marketing print (affichage dans les transports en commun, flyers, catalogues, etc.), un annonceur peut proposer des services complémentaires et ludiques qui peuvent s’afficher lorsque le téléphone scanne le support en question. Une manière d’apporter des informations complémentaires sur certains produits, de se différencier de la concurrence et de lancer une offre promotionnelle spécifique pour gagner des nouveaux clients.

La rencontre du print et de la réalité augmentée est également pertinente à partir d’un objet ou d’un produit physique. En scannant un paquet de riz, on y découvre les différentes étapes, de la récolte à la cuisson, avec témoignages et animations très visuelles à travers le monde ; une marque de chocolat en poudre propose des jeux ludiques avec la mascotte de la marque pour les plus jeunes ; une agence de voyages fait découvrir ses destinations à partir de ses catalogues… autant d’exemples inspirants et faciles à mettre en place pour développer des campagnes marketing et publicitaires innovantes.

La réalité augmentée native, la prochaine étape ?

Aujourd’hui, la plupart des expériences de réalité augmentée passent par le téléchargement d’une application tierce. Cela signifie ajouter plusieurs étapes supplémentaires dans le parcours client entre l’intention et la réalisation : se rendre sur Google Play ou l’App Store, s’identifier si nécessaire, télécharger une application, attendre, puis enfin la lancer.

Heureusement, les choses changent puisqu’il est désormais possible de lancer une expérience de réalité augmentée directement dans un navigateur web mobile, depuis une bannière ou un lien. Cette technologie baptisée Augmented Reality Digital Placement permet à un annonceur de créer une expérience de réalité augmentée à partir d’une simple page web. Visualisation d’un meuble dans une pièce, face tracking pour ajouter des filtres à votre image sur un selfie ou une story, gaming avec un thème en lien avec votre marque… les possibilités sont très nombreuses.

Ces innovations ont d’ailleurs un impact concret puisque l’IAB a mis en place un nouveau référentiel qui intègre la publicité en réalité augmentée parmi ses règles de bonnes pratiques.

Le marketing programmatique s’invite dans le jeu

Dernière expérimentation en date : l’intégration de publicités au sein de jeux ou d’applications gratuites, spécialement conçues sur le modèle programmatique. Ce sont des publicités qui s’affichent directement dans l’environnement natif de manière non intrusive, à l’inverse des bannières. À partir d’une plateforme publicitaire adaptée (SSP/DSP), les annonceurs peuvent intégrer leurs visuels en 2D dans un environnement virtuel. Une innovation qui fonctionne tant en réalité augmentée qu’en réalité virtuelle, et qui représente une bonne solution pour financer le développement d’applications basées sur une publicité native, intégrée et non intrusive.

À la fois facile à utiliser, accessible depuis un simple téléphone, peu contraignante et créatrice de valeur, la réalité augmentée est une technologie qui se développe considérablement. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise si Google et Apple ont ouvert leurs kits de développement à leurs communautés de développeurs afin d’enrichir une offre pour de nombreux usages, des applications professionnelles aux approches plus ludiques. Une nouvelle manière pour les annonceurs de se positionner auprès d’un segment d’utilisateurs actifs et captifs et de tester de nouvelles stratégies.

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc « Tout ce que vous devez savoir pour booster la performance de vos campagnes digitales ». Vous pouvez aussi découvrir nos solutions de marketing à la performance ou nous contacter pour en savoir plus !

Tags : co-brandingmarketing programmatiquemobilepublicité mobileréalité augmentéeréalité augmentée native
Anaïs | Kwanko

The author Anaïs | Kwanko

Leave a Response