Recherche vocale

S’il y a un domaine qui évolue constamment, c’est bien celui du référencement. Portés par les changements apportés aux algorithmes de recherche, les sites web, et notamment les sites marchands, doivent s’adapter rapidement, car la recherche vocale prend de plus en plus d’ampleur. Une tendance emmenée par l’hyper domination des smartphones dans nos usages quotidiens. Le contenu ne doit donc plus être seulement optimisé pour la navigation web classique ou le mobile, mais aussi pour la recherche vocale.

Et ça pourrait changer beaucoup de choses…

De Siri à Alexa, en passant par Cortana ou Google Home, au-delà des critères bien connus que sont la qualité du contenu, la sécurisation des pages, la portabilité cross-device, la vitesse du chargement ou les références des backlinks… il existe aussi des leviers spécifiquement adaptés à la recherche vocale sur lesquels vous devriez vous pencher.

Maîtriser l’approche conversationnelle

Sur un moteur de recherche classique, les internautes tapent quelques mots et la magie de Google fait le reste. Avec la recherche vocale, les termes de recherche sont plus longs, plus complexes et plus structurés. On parle à un moteur de recherche comme on parle à une vraie personne.

C’est la raison pour laquelle cette approche doit être intégrée dans les critères de référencement propres à votre contenu. Connue sous l’appellation “Long-Tail Keywords +” cette approche permet de mieux répondre aux requêtes vocales où le “+” représente la phrase qui accompagne la recherche. Une phrase complète pour laquelle le moteur de recherche doit être capable d’identifier les mots clés et le sens de la question ou de la requête. Votre SEO ne doit donc pas seulement reposer sur des mots, mais également sur des phrases, des expressions, et jouer avec toute la palette des synonymes afin d’anticiper le questionnement de vos visiteurs potentiels.

(Re)prendre le contrôle de Google My Business

Si ce n’est pas déjà fait, il faut s’approprier ou réclamer le listing de Google My Business. C’est cette fonctionnalité qui apparaît sur le côté droit du moteur de recherche, lorsqu’une requête est associée au nom d’une entreprise ou d’une marque. Plus cette section sera complétée avec du contenu de qualité, plus elle pourra être utilisée à bon escient pour la recherche vocale qui se concentre souvent sur des informations très pratiques (adresse, recommandations, horaires d’ouverture, accessibilité aux personnes à mobilité réduite, etc.).

Les horaires des magasins font d’ailleurs partie des requêtes les plus populaires au moment de Noël ou à l’approche des Soldes. S’assurer du bon niveau de qualité de la fiche Google My Business est essentiel pour optimiser votre présence vocale et booster votre référencement.

Miser sur les FAQ et Wikipédia

Le contenu doit être pensé pour répondre à des questions naturelles. En ce sens, la création d’une FAQ très explicite avec des questions complètes et des réponses adaptées permettra d’optimiser vos chances, puisque le moteur de recherche pourra se baser sur ce contenu pour remonter des informations concrètes et pratiques. Une FAQ qui devra d’ailleurs être clairement identifiée en tant que tel dans votre sitemap.

Quelques exemples de questions à intégrer dans votre FAQ :

  • Quels sont les horaires d’ouverture ?
  • Comment accéder au magasin ?
  • Où se garer ? Est-ce que le parking est payant ?
  • Quelle est la station de métro la plus proche (ou l’arrêt de bus) ?
  • Quels sont les marques ou les produits distribués ?
  • Quels sont les avantages de tel ou tel produit ?
  • Puis-je échanger un produit ou me faire rembourser de mes achats ?
  • etc.

Avec Wikipédia, c’est la même chose. Si votre marque y est présente, assurez-vous que les informations soient claires, concises et adaptées à la ligne éditoriale neutre de l’encyclopédie en ligne. Google complétant fréquemment ses résultats de recherche avec Wikipédia, c’est l’occasion de faire un contrôle qualité approfondie sur les informations disponibles publiquement au sujet de votre marque.

Optimiser son markup Schema

Le markup Schema est une technique qui compte beaucoup pour le référencement et la recherche vocale, car il aide à structurer vos données. C’est une manière d’expliquer clairement aux moteurs de recherche ce que vos données signifient. En enrichissant votre code HTML avec le balisage adapté, vous serez capable d’expliquer à Google ce que font vos produits, ce que sont vos événements ou vos services, pour donner des éléments contextuels clés permettant une meilleure compréhension en langage naturel. Google dispose d’ailleurs d’une plateforme intuitive à ce sujet pour personnaliser vos pages et vos articles.

Écrire simplement

Les subtilités de la langue, les expressions complexes, les métaphores ou les analogies sont difficilement compréhensibles par un moteur de recherche. Optimiser sa recherche vocale veut donc dire faire simple : sujet + verbe + complément. Et ce, que ce soit dans les titres ou dans le contenu. Une approche à réserver pour vos produits, services ou informations qui sont les plus susceptibles d’être recherchés par la voix, afin de ne pas appauvrir votre contenu corporate ou votre image de marque. Un travail qui implique de bien différencier le contenu recherché par la voix par rapport aux autres contenus qui peuvent être traités différemment.

Autrefois cantonnée à l’assistant de notre téléphone, la recherche vocale se développe de plus en plus. Elle fait désormais partie de notre quotidien, même à la maison, avec les Echo, HomePod et Google Home. Une nouvelle manière plus naturelle pour interagir avec une marque qui doit inciter les annonceurs à s’organiser pour répondre présent face à ces challenges à venir.

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc « Tout ce que vous devez savoir pour booster la performance de vos campagnes digitales ». Vous pouvez aussi découvrir nos solutions de marketing à la performance ou nous contacter pour en savoir plus !

Tags : approche conversationnellemarkup schemarecherche vocaleréférencementSEO
Anaïs | Kwanko

The author Anaïs | Kwanko

Leave a Response