RGPD

Mis en place en mai 2018, le RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) est un texte qui a transformé l’industrie du marketing en offrant davantage de droits et de protections aux consommateurs européens. Entre la gestion du consentement, les obligations nouvelles en termes de responsabilité, les mesures de sécurité et la gestion de la protection des données, le RGPD a souvent été présenté comme un big-bang qui allait entraîner une refonte complète des pratiques marketing. Et en particulier de celles de l’email marketing. Il faut donc s’adapter, parce que le texte est force de loi, mais il est possible d’utiliser le RGPD pour booster son email marketing. Comment ? Explications.

Transparence et confiance pour un engagement accru

Le RGPD édicte de nouvelles règles qui ont pour but de protéger la vie privée et les données des consommateurs. Au-delà de la contrainte apparente, ce changement peut devenir un levier business pour les annonceurs consciencieux. Garantir la protection des données des prospects et des clients est une valeur qui compte aujourd’hui et c’est un sujet dont parlent beaucoup les médias. Alors que les scandales, piratages et autres mauvaises utilisations des données personnelles défraient la chronique, un annonceur responsable peut sortir du lot en intégrant les composantes du RGPD dans ses valeurs internes. Protéger les données de ses utilisateurs, c’est aussi protéger sa marque et son image.

Cette transparence doit également se retrouver au sein de toute la chaîne de traitement des données. En effet, le RGPD rappelle que les responsables du traitement et leurs sous-traitants pourront être tenus responsables du dommage dans sa totalité afin de garantir une réparation effective. S’assurer d’avoir des partenaires de confiance est un gage de transparence et un levier de communication potentiel.

Avec une approche rigoureuse, le RGPD ne devrait donc pas être considéré comme une charge supplémentaire par les professionnels du marketing, mais plutôt comme une opportunité de différenciation. Une plus-value qui peut tout changer, si elle est bien communiquée, en particulier dans une démarche d’inbound marketing.

Des données plus qualitatives

Lors de sa mise en place, le RGPD a nettoyé toutes les bases de données marketing. En effet, les personnes restantes sont celles qui sont réellement intéressées par vos offres et produits. Le désabonnement est simplifié, le double opt-in garantit l’intérêt et force l’internaute à donner explicitement son consentement. Enfin, le fait que ni le soft opt-in ni le soft opt-out ne soient permis facilite la complétion de données pertinentes.

En matière d’email marketing, si la quantité est importante, la pertinence et la qualité le sont encore plus. C’est la raison pour laquelle la perte de nombreux utilisateurs au sein des fichiers internes ne représente pas réellement une menace. En effet, le RGPD a donc une conséquence directe sur les KPI. Les données sont réellement actionnables et les ratios clés sont bien plus performants. Le taux d’ouverture est plus important, les conversions sont en hausse, l’engagement est plus nombreux et la délivrabilité augmente. Alors qu’on dit que les internautes sont plus mobiles et zappeurs que jamais, le RGPD a contribué à resserrer des critères de qualité stratégiques. Une bonne nouvelle pour actionner une stratégie qui mise sur la réussite et la performance.

De meilleures campagnes

La segmentation de vos données issues de vos campagnes d’email marketing permet de personnaliser les messages. Avec le RGPD, vous pouvez travailler plus en détail avec les personnes qui le veulent vraiment pour faire passer les bons messages au bon moment. Vous ne perdez plus de temps à créer des campagnes qui ne servent à rien et pouvez concentrer votre énergie sur ce qui compte vraiment. C’est une démarche qui facilite la fidélisation de vos clients. En effet, le temps investi concerne désormais les personnes susceptibles de s’engager durablement avec votre marque.

Enfin, le RGPD met également l’accent sur la sécurité. Il a rendu obligatoire la notion de « privacy by design », sécurisant davantage les données, les flux de communication et tous les processus internes impactant les bases de données.

Des données de meilleure qualité, mieux protégées et le développement de valeurs réellement tournées vers la sécurisation des informations personnelles. Voilà quelques exemples des impacts concrets du RGPD sur l’email marketing. Un changement qu’ont dû notamment intégrer tous les prestataires et les agences spécialisées, ainsi que les e-commerçants et les entreprises gérant des données.  Une bonne occasion d’améliorer ses pratiques internes pour davantage d’efficacité afin d’optimiser ses affaires.

Si vous avez des questions sur la RGPD et l’email marketing, contactez notre équipe d’experts Kwanko.

Tags : bases de donnéesdonnées personnellesdouble opt-inemail marketingprospectsRèglement Général pour la Protection des DonnéesRGPD
Ana | Kwanko

The author Ana | Kwanko

Leave a Response