Campagne de visibilité en 3 étapes

Vous avez réussi à convaincre votre direction pour dégager un budget supplémentaire afin de lancer une campagne de visibilité ? Première étape… checked ! Votre marque et votre logo se retrouvent un peu partout. Vous êtes visibles, les gens vous connaissent. Deuxième étape… checked ! Vous regardez vos tableaux de bord, vos KPI et vos indicateurs de vente, et l’anxiété commence à vous étreindre. Et pour cause : votre taux de conversion est mauvais. Troisième étape… failed !

Comment est-ce possible ? Le plan était pourtant clair. Le problème, c’est que le fait de vouloir gagner en visibilité n’est pas un plan en soi. Votre budget a été dépensé, mais mal dépensé. C’est toute la problématique de la question de la visibilité devenue centrale à l’heure de l’infobésité et de multiplication des canaux et des plateformes. Sortir du lot ne nécessite pas forcément de dépenser beaucoup d’argent. Il nécessite de le dépenser intelligemment avec une stratégie, un réseau solide et les négociations appropriées. Comment faire ? On vous explique.

Pas de visibilité sans stratégie adaptée

Avant de se lancer dans une campagne de visibilité sur un réseau display, il faut d’abord être au clair sur ce que vous voulez en faire. Inutile d’investir de l’argent, du temps et de l’énergie sans objectifs précis, mesurables et atteignables.

À quoi va servir la campagne ?

Avez-vous un objectif en termes de vente ou de chiffre d’affaires ? Comment mesurer votre retour sur investissement ? Avez-vous une contrainte temporelle ? Autant de questions qui nécessitent des réponses circonstanciées pour structurer votre campagne de visibilité.

Quelle est votre cible ?

Vouloir vendre à “tout le monde” ou à “un maximum de monde” n’est pas une cible et encore moins une stratégie. Vous devez connaître votre audience, construire vos buyers personas, savoir qui ils sont, ce qu’ils font, quelles sont leurs motivations et à quelle étape du tunnel de conversion ou du parcours client sont-ils. Sans ces informations, il existe un vrai risque de piloter votre campagne de visibilité à l’aveugle. Ce qui compte c’est de passer le bon message, aux bonnes personnes et au bon moment.

Quel partenaire choisir ?

Selon votre objectif et votre cible, il vous faudra définir les canaux les plus pertinents. Or, les options sont, là aussi, nombreuses : les réseaux sociaux, partenariats avec des influenceurs, retargeting, media buying sur les grands networks publicitaires, etc. À chaque solution son canal. Il vous reste juste à trouver lequel.

Un impératif : des sites partenaires solides

Maintenant que vous y voyez plus clair, il faut pouvoir compter sur des partenaires de confiance. Votre campagne de visibilité vous mènera peut-être sur Facebook pour du SMA, sur Google pour du SEA, sur Instagram pour de l’influence, et sur des sites marchands pour du display. Vous pouvez toujours faire cette démarche par vous-même, mais cela risque de vous prendre beaucoup de temps. Sans compter que les résultats peuvent être limités.

C’est la raison pour laquelle la plupart des annonceurs travaillent avec plateformes dont c’est le métier. Des experts disposant de sites partenaires et d’un réseau solide pour une campagne de visibilité efficace.

En effet, votre partenaire vous accompagnera dans le déploiement de votre campagne de visibilité, mais pas seulement. Elle s’occupe de mettre en place des actions correctives et d’optimiser les contenus selon les résultats. Un pilotage en temps réel pour une garantie de résultats avec des objectifs d’engagement et de moyens.

Négocier les meilleurs deals

Parce qu’elle travaille avec de nombreux clients, le plateforme joue aussi le rôle de centrale d’achat. Dans le commerce, un grossiste obtiendra toujours de meilleurs tarifs qu’un petit commerçant. En ligne, c’est la même chose. Une plateforme sera capable d’avoir des marges de négociation supplémentaires et de négocier les meilleurs deals pour ses clients. Sans compter qu’elle sait à quelle porte frapper, quels influenceurs et régies contacter et quel contenu optimiser grâce à son expérience.

Selon le volume, le budget et les objectifs stratégiques, il existe plusieurs manières d’appréhender vos campagnes de visibilité. On peut évoquer des modèles de rémunération comme le CPC, le CPM, les frais fixes, etc. Négocier les meilleurs deals passe donc par choisir le meilleur modèle économique pour toutes les parties. Une approche efficace et génératrice de ventes qui s’organise dans un plan global. Cette négociation constitue le cœur du modèle de votre future campagne pour obtenir le meilleur R.O.I. possible.

Par sa nature même, les campagnes de visibilité constitue un relais de croissance important en ligne. Optimiser ce relais nécessite une connaissance approfondie des nombreux leviers qui la compose. Et c’est pour y parvenir qu’une équipe de professionnels sera toujours mieux placée sur le plan organisationnel et financier pour faire la promotion de vos offres de manière réellement efficace. Alors prêt à “checker” l’étape 3 ?

Si cet article vous a plu, découvrez nos solutions de marketing à la performance ou contactez-nous pour en savoir plus !

Tags : annonceursbudgetbuyers personascampagne de visibilitédealsKPIpublicité à la performanceROItaux de conversion
Anaïs | Kwanko

The author Anaïs | Kwanko

Leave a Response