Actu Kwanko

5 questions à Christopher Artur, Country Manager de Kwanko Mexique

Row of Mexican Sombreros

Récemment promu Country Manager de Kwanko Mexique, Christopher Artur, la trentaine à peine, analyse les nouveaux modes de consommation des internautes mexicains et évoque le potentiel important de la publicité en ligne.

1- Tout d’abord, pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre parcours ?

C.M. : Titulaire d’un master en “International Business Strategy” décroché en France, j’ai d’abord été chef de produit junior à la FNAC. Dans la foulée, j’ai créé mon propre blog dédié au voyage pour financer mon périple de deux années en Amérique latine. Sous le charme de ce continent, j’ai décidé de m’installer au Mexique pour débuter une carrière dans le marketing digital. D’abord chez Matomy en tant que Media Buyer puis comme Media Manager dans une petite agence locale, Click Magic. En 2016, j’ai rejoint Kwanko Mexique en qualité de Team Leader Operations et depuis janvier 2017, j’ai le plaisir d’y diriger une équipe de 2 collaborateurs en tant que Country Manager.

Team Kwanko Mexique

2- Quelles sont les habitudes de consommation des internautes mexicains ?

C.M. : Les Mexicains sont de plus en plus nombreux à utiliser Internet ! Ainsi entre 2015 et 2016, on a enregistré plus de 3 millions de nouveaux internautes. Ils passent plus de 7 heures par jour en moyenne en ligne, principalement pour consulter leurs mails, les chats et les réseaux sociaux (Facebook, WhatsApp et Youtube en tête).

Comme en Europe, nous constatons une rapide évolution de l’utilisation nomade d’Internet : le smartphone est désormais le dispositif préféré des Mexicains pour surfer sur le web. Les tablettes ne sont pas autant plébiscitées. Pourtant, elles rattrapent de plus en plus rapidement les ordinateurs.

3- Quelle est la place de la publicité en ligne au Mexique et bénéficie-t-elle d’une bonne image aux yeux des marketeurs ?

C.M. : La publicité en ligne est désormais l’un des médias de promotion les plus utilisés au Mexique. Selon les dernières études, 70% des internautes y prêtent attention, surtout s’il s’agit de promotions et 40% ont déjà réalisé un achat sur Internet lors des 6 derniers mois. De plus en plus de sociétés disposent désormais d’un service interne dédié au marketing digital. Les canaux de promotion les plus utilisés sont Google (search and display) et les réseaux sociaux. A noter que les Mexicains excellent réellement dans la partie community management.

4 – Face à cet extraordinaire potentiel, quelles sont les priorités de Kwanko Mexique pour l’année à venir ?

C.M. : Notre priorité est de créer une filiale autonome pour répondre à la culture locale.  Notre stratégie consiste à proposer une offre 360° à nos clients. Nous leur proposons des solutions sur l’ensemble des terminaux (web, smartphones, tablettes) pour une expérience client complète. Nous leur apportons aussi des outils de pilotage pour mesurer et optimiser les performances de leurs campagnes. Notre objectif est de couvrir l’ensemble de leurs besoins en termes de publicité à la performance et de les fidéliser grâce à l’expertise et la réactivité de nos équipes.

5 – D’après votre expérience, quelle stratégie adopter pour conquérir ce marché ?

C.M. : Comprendre la culture mexicaine est un point important avant de se lancer localement. Beaucoup d’entreprises étrangères font l’erreur de vouloir mener leur barque de la même manière qu’elles le feraient en Europe ou aux USA. Les négociations, ressources humaines, finances ou encore litiges doivent être traités de façon totalement différente. Pour réussir au Mexique et bien comprendre les attentes des consommateurs, il est préférable d’embaucher des talents locaux ou ayant vécu dans le pays un certain temps.

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc « Tout ce que vous devez savoir pour booster la performance de vos campagnes digitales ». Vous pouvez aussi découvrir nos solutions de marketing à la performance ou nous contacter pour en savoir plus !

Laura Spitz

The author Laura Spitz

Leave a Response