Influence

Influence

Le marketing d’influence : un enjeu important pour les marques

influence

Forts de leur communauté et d’un contenu à forte valeur ajoutée, les leaders d’opinion sont devenus des partenaires incontournables pour les marques. Julien Tournier, responsable du Pôle Publishing chez Kwanko, revient en détail sur l’offre « Influence » qui permet aux annonceurs de valoriser leur image de marque, de susciter de l’engagement mais aussi de générer des ventes.

Ler Mais
Influence

8 astuces pour monétiser son blog

monetiser son blog

Vivre à temps plein de sa passion, voyager gratuitement dans le monde, tester des grands restaurants, être invité à des événements exclusifs… Avouez que ça fait envie, non ? Ce quotidien c’est celui des blogueurs influents, mais il ne représente qu’une infime proportion parmi tous les blogueurs actifs. Selon une étude américaine, les deux tiers des blogueurs gagnent moins de 5 000 dollars par an. Cruelle désillusion ?
On peut se consoler en se disant que dans le tiers restant, 11% gagnent plus de 30 000 dollars et même plus de 60 000 pour les 6% les plus riches. Alors, s’il est difficile de vivre de son blog à temps plein, c’est en revanche un excellent complément de revenu à moindres frais, une manière de partager ses passions et de gagner de l’argent en faisant ce que l’on aime vraiment. Que vous souhaitiez vous lancer dans le blogging ou que vous vouliez passer à la vitesse supérieure, découvrez nos 8 astuces pour monétiser votre blog.

Ler Mais
Influence

Influence Native : 4 conseils pour réussir vos campagnes

affiliation youtubeuse mode beaute

1/ L’influenc enative  ne se résume pas qu’à un seul réseau social. Il est important de s’appuyer sur l’ensemble des réseaux sociaux existants (Youtube, Facebook, Instagram, Pinterest…)

2/ Non, le blogueur n’est pas votre employé : il a construit sa réputation, son audience et connaît parfaitement sa ligne éditoriale. Il est donc en droit de décider de ce qu’il va publier sur son blog. Vous devez le considérer comme un partenaire de grande valeur, capable d’apporter par ses conseils une réelle valeur ajoutée à votre projet.

3/ Ne vous trompez pas de critères : l’influenceur doit être choisi en fonction de son audience et de sa ligne éditoriale. Elle doit correspondre à l’image de marque que vous souhaitez refléter à travers cette campagne et l’audience doit être scrupuleusement choisie en fonction de vos objectifs marketing.

4/ Associez le blogueur à votre démarche : sans lui imposer trop de contraintes. Associez-le, dès le début du projet, à vos enjeux et problématiques. Il comprendra ainsi la nécessité de trouver avec vous les informations à mettre en valeur, ainsi que l’heure et la date de publication pour bénéficier de l’audience la plus intéressante. Laissez-le vous conseiller sur l’angle à adopter pour que cela s’intègre parfaitement à sa ligne éditoriale et que l’article gagne en légitimité.

Julien Tournier, Responsable Pôle Publishing, KWANKO

Ler Mais
Influence

Y et Millenials : Portrait de deux générations en or pour le marketing à la performance

marketing-a-la-performance

8 secondes.

C’est la durée moyenne d’attention des consommateurs sur Internet en 2016. Nous étions à 12 secondes à la fin des années 90. Si le temps s’est contracté, c’est que les nouvelles générations Y et Millenials sont nées avec un smartphone entre les mains et elles n’ont ni patience ni temps à perdre. Il faut être clair, concis et savoir capter leur attention simplement et rapidement.
C’est tout le défi pour les annonceurs à l’ère du tout numérique. Cette génération Y, née à partir de 1980 est exigeante et a grandi avec Internet. La suivante, celles des Z, née à partir des années 2000 sera intransigeante. Les marques ont donc tout intérêt à s’adapter et à utiliser les mêmes armes que cette jeune génération : du court, du connecté, du fun et de l’innovation permanente.

Ler Mais
Influence

Julien Tournier : « L’influence native est incontournable pour les marques » – Stratégies.fr

jto

Ces dernières années, les techniques de communication traditionnelles ont perdu en efficacité, et donc en ROI [retour sur investissement. Pour contourner cette difficulté, les marketeurs se sont tournés vers le content marketing, devenu aujourd’hui la clef de voûte de toute stratégie digitale. Profitant de cet d’enthousiasme pour le brand content, les native ads ont su se faire une place enviable permettant aux marques de se donner plus de visibilité, et une visibilité ciblée, auprès d’audiences qui ne sont pas les leurs. Dans ce contexte, l’influence native trouve naturellement sa place: les marques profitent de l’audience d’un influenceur en s’offrant de la visibilité auprès de son audience.

D’après l’étude américaine Collective Bias, menée en mars 2016, 30% des consommateurs étaient plus enclins à acheter un produit recommandé par un blogueur plutôt que par une célébrité. Parmi eux, les 18-34 ans étaient 70% à accorder davantage leur confiance à leurs «pairs». Enfin, près de 60% des consommateurs déclaraient s’être déjà fiés à un avis sur un blog ou sur les réseaux sociaux depuis leur tablette ou smartphone alors même qu’ils se trouvaient en magasin.

Ler Mais