Innovation

Innovation

Quelle réponse marketing apporter face au phénomène des adblocks ?

solutions contre les adblocks

Si les bloqueurs de publicité avaient d’abord été utilisés par une communauté d’internautes avertis, excédée par les publicités intempestives, le phénomène s’est largement démocratisé. Nous avons, d’un côté, les utilisateurs, qui ne supportent plus la publicité intrusive et les bannières clignotantes (souvent vues comme des portes d’entrée pour virus) et qui rêveraient d’accéder à un contenu riche, intéressant et gratuit. Et de l’autre, les éditeurs qui peinent à financer leurs activités et les marques qui perdent un levier de communication important.
Entre les deux, un gouffre immense. Pourtant, la publicité permet de proposer un contenu de qualité, gratuit et varié, et sur Internet, c’est ce modèle qui s’est majoritairement développé.

Les adblocks cristallisent les tensions et inquiètent les professionnels du marketing. Il faut dire que les chiffres sont impressionnants. Selon l’IAB (Interactive Advertising Bureau), 30% des internautes français sont équipés de bloqueurs et ce taux monte à 53% pour les 16-24 ans et 39% pour les 25-34 ans. Malgré les polémiques, quelques régies peuvent se permettre de payer pour figurer sur la liste blanche d’un bloqueur bien connu, mais ce n’est pas le cas pour tous. Il n’existe donc pas de solution miracle, mais des bonnes pratiques marketing qui devront être adaptées au cas par cas.

en savoir plus
1 2
Page 2 of 2