Generation de leads

Le guide des bonnes pratiques en e-mail marketing

email marketing

S’il y a un outil de marketing qui n’a plus grand-chose à prouver, c’est bien l’e-mail. Utilisé depuis les grands débuts d’Internet, il reste une pièce centrale d’une bonne stratégie. Les raisons pour faire des campagnes d’e-mail marketing sont nombreuses : stratégie d’inbound marketing, promotions, informations diverses, jeux-concours, invitation à un événement… c’est une manière personnelle de rester en contact avec vos clients et plus largement votre communauté, mais également le principal levier pour la collecte de prospects. Or pour être vraiment efficace dans la collecte de vos leads, l’e-mail marketing doit rentrer dans un certain cadre pour des questions d’efficacité et de retour sur investissement. Et pour en savoir plus, ces bonnes pratiques en e-mail marketing  pourront structure davantage votre stratégie.

Content is King!

La concurrence est difficile pour séduire de nouveaux internautes qui accepteront de rejoindre vos listes d’abonnés. Pour cela, il faut travailler sur votre contenu. En effet, en montrant, en toute transparence, sur votre blog, par exemple, les exemples d’informations que vous partagez, vous invitez à l’inscription afin de construire une liste fiable et bien structurée.
D’autre part, que ce soit une newsletter ou une campagne d’e-mail ponctuelle, il faut garder un bon équilibre entre contenu informatif, utile et contenu promotionnel. La règle des 80/20 doit s’appliquer ici : 80% de contenu utile et 20% de contenu à visée commerciale.

Il faut valoriser des sujets qui vont intéresser vos lecteurs et apporter une valeur ajoutée dans votre stratégie de marketing de contenu. Cela peut-être une revue de presse, des actualités très ciblées, des offres exclusives ou des contenus spéciaux comme la découverte des coulisses de votre marque, une invitation à un événement ou un test de produits.

Trouver le bon rythme

Parmi les bonnes pratiques des campagnes d’e-mail marketing, la problématique du rythme est centrale. Il faut trouver la bonne fréquence d’envoi pour ne pas perdre vos prospects, mais ne pas les lasser non plus. Une option possible consiste à les laisser décider en proposer deux fréquences par exemple : un envoi quotidien ou un envoi hebdomadaire. Une bonne pratique pour s’adapter aux besoins des lecteurs.
L’autre option pourrait être d’analyser vos statistiques :

  • un taux d’ouverture en baisse constante ?
  • C’est peut-être le signe avant-coureur d’un problème.
  • S’agit-il du contenu ou de la fréquence ?
  • Est-ce ponctuel, lié à une saisonnalité particulière ou révélateur d’un problème de fond sur vos envois ?

En étant en analyse constante de vos analytics vous pourrez intervenir en amont pour améliorer vos campagnes.

Inciter à l’inscription

Vos prospects peuvent se désabonner, ne plus lire vos envois ou se lasser. Parce qu’une liste d’abonnés se renouvelle fréquemment et est en constante évolution, il vous faut aussi l’alimenter en permanence, et donc, inciter à l’inscription.
Une landing page dédiée à votre newsletter est une bonne pratique pour expliquer la valeur que vous allez apporter aux lecteurs : actualités, informations, offres promotionnelles ou exclusives, etc. Soyez honnêtes. Inutile de promettre des analyses ou des informations pratiques si vous ne souhaitez envoyer que des offres commerciales (ce qui reste d’ailleurs une pratique très contestable). Votre landing page doit être à votre image pour créer un cercle vertueux et instaurer une confiance entre vous et votre communauté.

Maîtriser et optimiser vos listes

Plus le temps passera, plus vos listes grossiront, d’où l’importance de bien segmenter vos envois selon les profils de vos abonnés. La gestion des listes d’abonnés est une démarche critique qui doit être gérée avec le plus grand professionnalisme : détection des doublons et des fausses adresses, valorisation des abonnés fidèles… c’est le moteur de votre campagne !
Plus vous pourrez affiner vos listes, plus vos campagnes seront gagnantes.

Penser “responsive”

Vos templates doivent garder une certaine cohérence en termes de design et de mise en page afin que vos abonnés ne soient pas perdus et puissent, peu à peu, enregistrer une routine de lecture lorsqu’ils reçoivent vos e-mails.
Une fois vos gabarits en place, assurez-vous de bien les tester sur toutes les plateformes, et en particulier les mobiles. Votre e-mail doit être parfaitement lisible que ce soit sur le client mail d’Apple depuis le petit écran de l’iPhone SE, jusqu’à la boîte de réception Gmail ou Outlook d’une tablette ou d’un ordinateur. En pensant “responsive”, vous garantissez une mise en page et une expérience optimisée pour le lecteur.

Faire des tests A/B

Que vous ayez un doute sur l’efficacité d’une campagne ou que vous souhaitiez revoir de fond en comble un design ou un style visuel, il faut se baser sur des données quantitatives et qualitatives et non pas sur une intuition. Faites des tests A/B pour savoir quelle newsletter performe le mieux. Ça vous aidera à augmenter la qualité de votre contenu et valorisera votre action. Basez toujours vos décisions sur des statistiques fiables et des analytics précis, plutôt que sur de simples intuitions.

L’e-mail marketing est une pratique courante, mais celle-ci recouvre plusieurs composantes qui doivent être bien maîtrisées pour en garantir la réussite. Respecter ces bonnes pratiques vous permettra de structurer et de professionnaliser votre approche, mais également de développer de nouveaux réflexes pour “penser” marketing, optimiser l’expérience utilisateur de vos prospects et développer votre image de marque, et donc, votre chiffre d’affaires.

Si cet article vous a plu, je vous invite à découvrir nos solutions de marketing à la performance et à nous contacter pour en savoir plus !

fb_1200x627

The author